Journée d’études « Les hérésies chrétiennes orientales (IXe-XVe siècles): histoires parallèles et regards croisés »

2ème rencontre du GIS HéPoS, organisée par Alessia Trivellone

Cette deuxième rencontre du GIS HéPoS entend étudier différents cas d’accusations d’hérésie portées contre des chrétiens d’Orient, entre les IXe et XVe siècles. Le but n’est pas de chercher de supposés liens entre ces diverses affaires et les « hérésies » occidentales, comme le fait souvent l’historiographie traditionnelle, mais de comparer les dynamiques politiques et sociales à l’origine du déclenchement de l’accusation dans les différents contextes (Byzance, États latins d’Orient, Arménie, Éthiopie). Est également analysé, à partir de sources écrites et iconographiques, le regard que les Occidentaux portent sur des groupes de chrétiens vivant dans l’Empire mongol aux XIIIe et XIVe siècles et appelés par des noms d’hérétiques condamnés lors des premiers conciles (nestoriens, jacobites, maronites).

 

Montpellier, Université Paul-Valéry Montpellier 3
Site Saint-Charles 2, salle Panathénées
21 juin 2018, 8h45-17h

 

Programme

8h45-9h00 accueil des participants

9h00-9h15 Alessia Trivellone (UPV CEMM), Introduction

9h15-9h45 Rosa Benoît-Meggenis (UPV CEMM), Hérésie et pouvoir à Byzance : l’enjeu de l’unité

Discussion

10h00-10h30 Isabelle Augé (UPV CEMM), L’hérésie des Tondrakiens (Arménie, IXe-XIe siècles)

Discussion et pause

11h00-11h30 Marie-Anna Chevalier (UPV CEMM)Le Temple et l’hérésie : quelle réalité derrière le mythe d’un Orient corrupteur ?

Discussion et pause déjeuner

14h00-14h30 Olivia Adankpo-Labadie (École Française de Rome), Hérétiques ou rebelles ? Les mouvements monastiques hétérodoxes face au pouvoir royal en Éthiopie aux XIVe et XVe siècles

Discussion

14h45-15h15 Camille Rouxpetel (Villa I Tatti The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies), Les contradictions du nom : nommer et remettre en cause l’hérésie des chrétiens d’Orient (XIIIe-XIVe s.)

Pause

15h30-16h00 Rémi Plotard (UPV CEMM), Les « hérétiques » d’Orient vus depuis la cour de Bourgogne au début du XVe siècle : nestoriens, jacobites et maronites dans le manuscrit BnF Fr. 2810

Discussion 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search